Bali combat les déchets plastiques

Lorsque l’on imagine Bali, vues imprenables, plages de sable blancs et autres paysages de cartes postales sont souvent les premières choses qui nous viennent à l’esprit, et à juste titre. Mais depuis plusieurs décennies maintenant, Bali lutte contre contre une crise environnementale grandissante qui pollue l’île paradisiaque: celle du plastique.

Retracer l’origine de ces déchets plastiques s’avère difficile mais des experts en la matière estiment que 80% des déchets échoués sur les plages viennent de l’île elle-même.

Pour contrer les conséquences dramatiques de la pollution, le gouverneur Balinais Wayan Koster a annoncé le 24 Décembre 2018 une interdiction des plastiques à utilisation unique. Il a exprimé l’objectif de réduire les déchets plastiques de 70% sur l’île d’ici 2020.

“Cette mesure de protection environnementale s’adresse aux producteurs, distributeurs, fournisseurs et acteurs économiques et tout autres individus afin de supprimer les plastiques à utilisation unique. Chacun se doit de substituer les matériaux plastiques.” M. Koster a exprimé, sur Tribunnews.

Koster a ajouté qu’une période de clémence de six mois serait mise en place, au delà de laquelle les usagers de plastique seraient sanctionnés (ils ne verraient pas leur permis de travail renouvelé).

Le gouvernement de Jakarta devrait suivre le mouvement et réduire peu à peu l’utilisation des matériaux plastiques, en commençant par taxer les sacs plastiques.